Résumé de la 24h Fun & Race 2019 (par Damien)

Avant toute chose, une pensée pour Anthoine Hubert et tous ses proches. Nous avons appris la terrible nouvelle pendant cette endurance. Le sport automobile Français perd encore un de ses plus beaux talents.

44 !

Oui ! 44 équipes et pas loin de 200 pilotes sont engagés en cette fin d’été pour participer à la 12ème édition des 24H Fun and Race, organisée sur le circuit de Racing Kart de Cormeilles.

Cette année , plus de quick change, le kart tiré au sort est conservé tout au long de la course. Des karts jokers (4 par équipe) sont toutefois disponibles en cas de doutes avérés sur les performances d’un kart.

Deux catégories cette année encore. Les équipages KFF sont inscrits dans la catégorie FUN (25 équipes), laissant la catégorie RACE (toute équipe ayant figuré dans le top 50 mondial endurance SWS 2018) à 19 autres équipes.

Si les prévisions météorologiques de notre druide Michel prévoyaient de la pluie, il n’en fût rien. Un beau soleil accueille en effet nos deux équipes KFF composées de Michel, Damien, Pierre et Vincent (KFF1) et de Corentin, David, Alain et Alex (KFF2). Jean Luc, team manager chevronné, est assisté cette année par Cédric et Estelle.

Première épreuve matinale: la pesée. Si certains ont pour objectif d’éviter de prendre trop de lest (Damien et sa bouteille d’eau se reconnaitront) d’autres espèrent que leurs petits écarts estivaux n’auront pas trop de conséquences. A ce petit jeu, l’équipage de KFF2, sur le kart N°28, s’en sort sans lest, tandis que les pilotes de KFF1, sur le kart N°13, auront de la fonte à mobiliser : Vincent (25kg), Michel (20kg), Damien (15kg) et Pierre (7,5kg).

Les qualifications sont lancées à 11H. Damien et Alain sont envoyés en premier sur la piste. C’est un moment crucial car les meilleurs temps sont souvent réalisés en début de séance. Le trafic et le manque de roulage sur la piste vont compliquer la tache des pilotes. Damien parvient à réaliser le second temps de la catégorie FUN, derrière les FreeDrivers, tandis qu’Alain réalise le 6eme temps. Après leur run, les temps ne feront que grimper et aucune amélioration ne sera alors possible pour les deux équipes.

Au général, toute catégorie confondue les karts KFF1 et KFF2 partiront respectivement 19 et 25èmes.

Après la traditionnelle séance photo par équipe, le départ façon Le Mans est donné à 13h30. Les pilotes s’élancent. Damien manque de perdre l’équilibre mais parvient tout de même à démarrer. Dans le paquet à l’avant c’est l’anarchie. Ca s’accroche dans tous les sens. Toutefois nos deux pilotes, qui s’évitent in extremis dans le 6ème virage, entament leur premier relais d’une heure en bonne position.

Grosse nouveauté cette année, en course, les communications radio sont autorisées. Aussi, KartForFun s’est équipé d’intercomm et chaque pilote dispose de son propre module de communication intégré au casque.

« Où sont les leaders ? Quel est mon rythme de course ? Est ce que je rentre au stand ? ». Autant de questions et d’échanges avec le team manager qui permettront s d’adapter ou d’optimiser les stratégies tout au long de la course.

En fin d’après-midi Coco et Vincent, puis Damien et Alain, se retrouvent l’un derrière l’autre. Ils mettent en place la technique du petit train afin de faire bénéficier le pilote à l’arrière de l’aspiration et/ou de booster le pilote de devant.

Chrono à l’appui, et en concertation avec les pilotes, jean Luc détermine quelle est la configuration optimale pour maintenir le rythme le plus élevé.

Du gros niveau !

Au final les pilotes KFF roulent fort. Alexis, qui participe pour la seconde fois aux 24h sous les couleurs de KFF se montre extrêmement rapide.

Mais devant la concurrence roule encore plus fort.

Surprise, après quelques heures, l’équipage Freedrivers reçoit une pénalité. Le team ukrainien KartFreedom passe alors en tête et sera notre adversaire principal.

Arrive la nuit, les pilotes KFF en piste sont déchainés et tombent les chronos (Didoun, Coco et Michel pour ne citer qu’eux) pendant que d’autres se reposent.

Au petit matin, les corps sont meurtris, les articulations douloureuses, les yeux sont rouges mais la volonté de se dépasser est toujours là.

Malgré leurs efforts, Kartfreedom est trop loin et en l’absence d’ennui mécanique, KFF2 visera la seconde place. Plus d’inquiétude en revanche pour KFF1, qui a vu se rapprocher dans son sillage le team H2LM Racing. Leur chronos sont bons voire par moment meilleurs et cela annonce une fin d’endurance au couteau.

C’est sans compter la décision du team manager de modifier la stratégie de l’équipe. Pierre dont la hanche commence à le tirailler et dont le rythme en course commence à fléchir, réalise les faux relais, afin de laisser à Damien, Michel puis Vincent le temps de roulage nécessaire pour creuser l’écart.

La stratégie se révèle payante et les deux équipes franchissent le drapeau à damiers à la 2ème et 3ème place de la catégorie FUN (18ème et 20ème au général).

Ce n’est pas encore une victoire mais le résultat est beau. Les pilotes sont heureux de leur performance, en individuel et par équipe.

C’était la dernière course pour notre team manager Jean Luc et notre président Alain. Une certaine émotion règne lorsque vient le moment de se séparer. Une page de l’histoire KFF se tourne…Mais une autre s’ouvre et réservera d’autres surprises, d’autres courses endiablées. On a déjà hâte d’y être !!!

Montage vidéo :

_DSC3809 _DSC3811 _DSC3816

13sur « Résumé de la 24h Fun & Race 2019 (par Damien) »

Poster une réponse à Vincent Troger

Pour personnaliser votre avatar, rendez-vous sur Gravatar.com


six − 4 =