Ce qu’il faut retenir de cette année

Une année 2011 placée sous le signe du Lapin (très important à s’en rappeler !!) mais aussi placée sous le signe de l’évolution ! A cheval (2ème nom d’animal en 2 phrases… ça promet pour la suite de cet article…) entre les saisons 2 et 3 du championnat, KART FOR FUN a montré toute sa splendeur depuis cet été.

A croire que nos pilotes s’étaient bien reposés entre temps… Rappelons qu’Alain est le grand vainqueur du Championnat Saison 2, que Michel a remporté la Saison 1, et, que… pour ne pas faire dans l’original (…), il l’est aussi sur la saison actuelle après 40% des manches effectuées (oui, balancer des statistiques rend l’article plus percutant et plus intello). Le championnat garde son rythme de croisière et le classement n’a jamais été aussi serré de course en course, preuve d’une très grande homogénéité au sein de l’assoc’ (prononcez « Assossssssss »). Michel est venu, il roule, il reste, il roule, il reste, il roule, il gagne. Bref. Michel est toujours dans les parages.

2011 finira quand 2012 commencera… (signé J.C.V.D.) 

Cette fin d’année a aussi été marquée par 2 grands moments synonyme de 2 grandes victoires. L’épreuve tant redoutable du GP PILOTES & POTES organisée sur le circuit de Salbris pour la 13ème satanique édition, et la victoire hautement méritée d’une édition des 24 HEURES KARTING, celle du circuit de Mer où tout le talent et le savoir-faire de la « Grosse équipe de 14″ (grosse par sa taille évidemment…) y ont largement contribué.

« AAA positif »

C’est la note obtenue par l’association de la part de Standard & Poor’s, agence de notation connue (sauf si vous habitez sur Mars depuis quelques mois et que vous ne vous intéressez à rien d’autre que Mario Kart sur Wii). Cette note montre l’évolution de l’association et le fait que désormais… on se méfiera de nous sur les pistes ! De plus en plus KART FOR FUN se fait un nom et une réputation à en faire pâlir certains. Car quand la victoire s’allie à la bonne humeur, cela donne forcément des résultats comme nous les avions vécus et que nous en vivrons encore !

Une répartition presque parfaite

Siècle après siècle, depuis la nuit des temps (Si si !!), les pilotes ont du mal à s’aligner sur un poids UNIQUE. Ils ne font vraiment aucun effort…. Alignez-vous tous à 75kg qu’on en parle plus !!!
Bon c’est vrai, il y’a tout de même 42 kg de différence maximum cette saison. Ce qui correspond au poids d’un télégraphe vendu ici (Si si !!). Imaginez maintenant Bruno B., …  afin ne pas dévoiler son identité appelons-le « B. BABARIT »,… se mesurer face à Alain avec un télégraphe de 40kg. embarqué. Ca risque de le faire ralentir certes… mais comme dirais la FDJ : « C’est l’jeu ma pauv’Lucette ! ». On admettra qu’un télégraphe n’a rien à faire dans un kart, il est vrai.

Autre différence : l’âge qui a suscité une vague polémique sur le blog. Retrancher l’âge du poids d’un poids commun, totalement inventé il faut le rappeler (Yvon, es-tu avec nous ????). Encore faudrait-il retrancher également la puissance fiscale de la voiture de chaque pilote et le nombre de spermatozoïdes expédié en « vadrouille touristique non organisée » chaque semaine…

KFF awards

Si on devait remettre des prix, on remettrait illico le prix du …« Pilote qui, année après année, ne laisse toujours pas sa place aux jeunes » à Michel, celui du « Pilote qui renonce à ouvrir les portes, même celle de sa voiture » à Olivier.

Le prix du « Pilote, qui, devrait renoncer à toute substance avant une course, parce qu’au bout d’un moment ça commence à devenir louche » est attribué à Yvon. Celui du « Pilote, qui s’efforce à grossir, mais y’a rien à faire tout ce qu’il prend c’est des points bonus on-ne-sait-pas-comment » pour Cédric et Frédéric. Le prix du « Pilote, qui débarque comme ça, on sait pas d’où et comment il est venu, mais il fout un bordel incroyable dans le classement » à Corentin, Benoît et Victor à égalité.

Le prix du « Pilote qui pilote trop trop bien pour le poids qu’il fait et ça en devient super agaçant » est naturellement pour Alain. L’award du « Pilote qui continue à croire à la victoire après plusieurs années d’abstinence… de kart » est évidemment remis à Sébastien !

Enfin le prix du « Pilote qui vient de City Kart, puis a fini par vraiment bien roulé sur les autres pistes aussi » pour Jérôme et Bruno pour leurs prestations ! Pour terminer, le prix du « Pilote qui pilote pas vraiment, et pourtant qui pilote toute une association avec courage et un grand plaisir » est remis à Amélie !

Et pour l’année prochaine ?

Et bien on remet ça !! La même mais en 10 fois mieux encore avec des victoires, des rires et de la bonne humeur ! Mais il faudra faire vite, la fin du monde est proche !!

Quant à moi j’aurais le plaisir de continuer à avoir des « vibes » avec vous (j’écris ça pour faire branchouille). Sachez qu’on remettra le Live (pour information j’ai acheté les droits de Kartlive à l’international, en « .com », en plus du « .fr ») lors des très grandes occasions, et qu’une négociation est en cours pour une diffusion globale de l’évènement…

Il est temps de terminer cet article. Parce que ça en devient n’importe quoi… Bonnes fêtes de fin d’année à tous, et rassurez-vous, si vous pensiez que pour 2012 j’arrête d’écrire ce genre d’article… vous avez totalement faux !

Votre correspondant spécial, Loïc !

8sur « Ce qu’il faut retenir de cette année »

Poster un commentaire

Pour personnaliser votre avatar, rendez-vous sur Gravatar.com


5 × trois =